Stage Jean Marc et Germain CHAMOT

Une complémentarité surprenante et troublante

Jean Marc mets en évidence dans l’espace temps de l’attaque « une perturbation de l’esprit » auprès de Aité : un mouvement émanant des hanches qui contrarie le process de l’attaque.

Germain nous fait prendre conscience des mouvements parasites dans nos déplacements, un travail sur l’intégrité au moment de la technique.