Le temple de l’essentiel

Traditionnellement au moi de Mars, nous rendons hommage à Senseï TAMURA (fondateur de la première fédération d’Aïkido en France : FFAB) par un cours spécifique.

Période liée à un changement de saison : le printemps.

Le changement de saison impacte directement sur notre corps et il est important de maintenir un équilibre adapté.

Ainsi, chaque saison demande que l’on prête une attention particulière à certaines émotions.

Aujourd’hui, suite à cet événement, notre groupe est dissocié. Un confinement qui impose une rupture du contact et du partage avec les autres afin de tous nous préserver.

Seul, en couple, en famille, nous serons touchés de près ou de loin par cet évènement. La nécessité de maintenir l’équilibre du corps et de l’esprit est vital.

Ce nouvel environnement influence notre corps et notre esprit comme un retour, un retour aux sources, un retour dans notre temple: nous même.

Une adaptation de nos activités et de notre alimentation est nécessaire pour réguler notre organisme. Nous allons forcement chercher à compenser ce manque. Notre foie et notre vésicule biliaire seront à l’honneur cette saison donc attention aux excès et aux faiblesses. Le foie relié à la colère, émotion du printemps, provoque en cas de faiblesse l’impatience et la peur, en cas d’excès de l’agressivité.

L’intérêt sera donc de trouver le bon équilibre. Trop d’énergie vous serez irritable, impatient, vous manquerez de sommeil ou serez sujet à l’hypertension. En cas d’insuffisance, vous ressentirez de l’anxiété et de la fatigue, votre digestion sera mauvaise.

Notre printemps occidental commence fin Mars, les jours rallongent, les graines germent, la nature s’éveille. Le BOIS est associé au printemps : la sève remonte, les fleurs poussent, la lumière augmente (attention les yeux !)

Rien de tel qu’une séance de Qi gong pour retrouver un peu d’harmonie. Depuis quand n’avez-vous pas écouté le chant des oiseaux, observer les arbres qui dansent au vent ? Ressentit la caresse du soleil sur votre visage ou le parfum d’une fleur. Observer comment la nature reprends ses droits lorsque l’homme quitte les lieux.

Prenez le temps de savourer une cuisson vapeur, peu salée, éviter les graisses, l’alcool et le sucre si présents pendant l’hiver. Apporter de la couleur avec les aliments de saisons : aller vers l’essentiel. Notre faculté à respirer nous permet de prendre conscience de notre état, cependant certains préfèreront prendre un comprimé pour « se détendre » et cacher ce désagrément : pourquoi se détourner alors que nous sommes plus fort ensemble ? Affrontons ensemble de face !

Prendre le temps de respirer mettra de la lumière sur le dialogue avec vous-même avec bienveillance et compréhension. C’est retrouver notre première union avec le « nous m’aime ». Ce temple du « nous m’aime » constituera votre force et votre volonté à réduire à néant ce mal invisible.

Ce confinement, si long soit-il, doit nous permettre de revenir à l’essentiel : Nourrir notre corps en équilibre, Maintenir notre esprit de patience et de courage. Enfin de Protéger notre cœur en respirant sainement.Prenez soin de vous et de tous ceux qui font partis de votre temple.