Avril : Floraison des cerisiers

Au Japon Chaque année, généralement au mois d’avril, on célèbre la floraison éphémère des cerisiers (sakura). C’est l’occasion pour les Japonais de se promener dans les jardins, de manger, de boire et de festoyer. Sous les cerisiers en fleurs, on se livre au traditionnel Hanami, une pratique ancestrale : assis sur des couvertures, nombreux sont ceux qui passent des heures à contempler leur fleur préférée et à boire du saké. Marchés aux plantes, danses, dragons… de nombreux événements ponctuent aussi cette floraison qui prend des airs de festival. Cette floraison qui ne dure que quelques jours revêt une signification esthétique et spirituelle. Dans le bouddhisme, elle symbolise l’impermanence des choses. Au Japon, les cerisiers sont des symboles de beauté mais aussi de la fragilité de l’existence. La floraison marque aussi le renouveau du printemps.

Au parc d’Ueno à Tokyo, on célèbre la floraison éphémère des quelques 1 000 cerisiers. On arrive tôt pour réserver son emplacement, quitte à laisser quelqu’un toute la journée pour garder la place. Signalons que les cerisiers du parc d’Ueno ne donnent pas de cerises. Au printemps, Yoshino, dans la préfecture de Nara, est un autre endroit réputé pour admirer les cerisiers en fleurs et pour pratiquer le hanami. Cette tradition fait remonter des siècles en arrière, et offre un paysage admirable sur les 3 000 cerisiers qui recouvrent la montagne. Attention : la floraison des cerisiers au Japon n’a pas lieu à date fixe. Ce phénomène dépend de facteurs climatiques et de la situation géographique. En général, plus le climat est doux, plus précoces sont les fleurs. Dans la région de Tokyo, Kyoto et Osaka, la floraison des cerisiers a généralement lieu début avril, mais ces dates peuvent varier de deux semaines d’une année sur l’autre.